- -< Accueil
- -
< Presse
-

   
  Origine & historique
  Notre mission
  Actions menées
  Campagnes
  Presse
 

   
  Rejoignez nous
  Dons & legs
  Produits non testés
  Enquêtes publiques
  Tracts & dépliants
  Pétitions
  Bannières
 
---

Faites un don !

Je donne  € 
---
---


                    





-
-
-

Animaux de cirque maltraités
One Voice fait saisir une éléphante détenue par le dresseur Gartner

C’est une première en France : Vicky, une éléphante « de cirque », maltraitée, en danger de mort, a été saisie par les autorités, le 21 janvier, grâce au travail de One Voice. L’association a recherché pendant plusieurs mois Vicky, dont la saisie avait été ordonnée par la justice allemande pour mauvais traitements et faux papiers. L’éléphante est actuellement soignée en attendant son transfert imminent vers un parc zoologique en Europe. One Voice attire l’attention des autorités et du public sur les conditions scandaleuses de détention et d’exploitation des éléphants – et des animaux sauvages en général – par les cirques.

L’enquête

Fin décembre 2005, One Voice retrouve l’éléphante Vicky, cachée dans le cirque Willie Zavatta, en région parisienne. Enfermée dans un camion, dans l’obscurité et sans aération, elle était enchaînée 24 heures sur 24, seule et dans un état de santé alarmant : paralysie de la trompe (due aux coups de piques lors du dressage) et d’une jambe, plaies, mouvements stéréotypiques… Après plusieurs réunions avec les autorités – services de police et de la préfecture, Office national de la chasse et de la faune sauvage – auxquelles participe One Voice, la saisie de Vicky est décidée et effectuée le soir du 21 janvier en urgence. Les enquêteurs de l’association surveillaient en effet le cirque jour et nuit et avaient constaté qu’il se préparait à partir.

Le transfert

One Voice fait transporter Vicky au parc zoologique de Thoiry. Le Vicomte Paul de la Panouse et son équipe accueillent Vicky et l’association très chaleureusement. La vétérinaire spécialiste mandatée par One Voice lui prodigue des soins conservateurs en attendant son départ pour un zoo agréé par le plan d’élevage européen des éléphants d’Asie.

Vicky, Diana, Pira et Belinda

Vicky appartient à un groupe d’éléphantes exploitées par le cirque Althoff, connu pour ses mauvais traitements ayant entraîné la mort de plusieurs animaux. La justice allemande a ordonné la saisie de ces éléphantes, fin novembre 2005 et leur transfert dans des zoos. Le 26 novembre, les éléphantes - Vicky (42 ans), Belinda (35 ans), Pira (33 ans) et Diana ( 35 ans) - ont disparu. One Voice, qui depuis 6 ans répertorie et suit les cirques avec animaux sauvages, les a retrouvées avec leur dresseur allemand Joye Gartner à Bréhémont (Indre-et-Loire) en décembre. Après plusieurs contrôles administratifs demandés par One Voice, les autorités ordonnent puis annulent la saisie des éléphantes, envisageant même de régulariser leur situation le 9 janvier...

Vicky échappe au contrôle : elle a été « transportée » ailleurs dans un état de faiblesse tel qu’il a fallu, d’après des témoins, utiliser un chariot élévateur pour la hisser dans le camion. C’est à l’issue du contrôle effectué au cirque Willie Zavatta que les autorités ont prononcé sa saisie. La saisie d’un éléphant de cirque constitue une première en France.

Trois éléphantes toujours en danger

Joye et son frère Anton Gartner appartiennent à une famille de dresseurs connue en Europe. Leur père Joseph est mort tué par un de ses éléphants. Anton a été condamné pour actes de cruauté sur ses animaux en Allemagne, en Autriche et en Croatie où ses éléphantes lui ont été retirées et confiées à un zoo en novembre 2005. Joye Gartner continue à exploiter Diana, Pira et Belinda. Selon les vétérinaires allemands et autrichiens qui les suivent depuis plusieurs années, elles sont en très mauvaise santé.

Muriel Arnal, présidente de One Voice, déclare : « Tous les éléphants détenus par les cirques en France, ont été capturés dans la nature, ce qui est aujourd’hui interdit. Quand les cirques auront fait mourir leurs éléphants, je doute que les zoos, membres de l’EEP (plan de conservation des éléphants), soient autorisés à leur en céder. Les normes actuelles de protection de ces animaux sont totalement inapplicables dans les spectacles itinérants. Ce jour-là, les cirques devront accepter d’évoluer. Le monde scientifique approfondit ses connaissances de la complexité du monde animal et sa fragilité. Les mentalités évoluent et la société rejette de plus en plus la violence sous toutes ses formes. Le cirque moderne l’a bien compris. Il propose des spectacles forts en émotion, avec de réelles prouesses artistiques et sportives, mais sans animaux captifs et dénaturés.

D’un point de vue moral et scientifique, il est aberrant que des éléphants, animaux sauvages hautement évolués, soient enchaînés 23 heures sur 24 dans un camion, ou exhibés sur une piste pour lever la patte ou s’asseoir sur un tabouret. Pareille exhibition n’a aucune valeur pédagogique, elle n’enseigne rien sur ces espèces ni sur la nécessité de les protéger ainsi que leur milieu. »

Contact : Muriel Arnal au 02 51 83 18 10. Photos disponibles sur demande.

One Voice est une association apolitique et indépendante de défense des animaux et de l’environnement. Créée en 1995 sous le parrainage de Théodore Monod, elle réunit aujourd’hui plus de 20000 membres.

> Lire l'article : "One Voice retrouve et fait saisir une éléphante du dresseur Gartner" <

-

-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice