--
 
  < Retour à la campagne Bébés Phoques

Cabu avec nous !
Version imprimable
-

Cabu a tenu à manifester avec nous contre les tueurs de phoque. C'est pourquoi, le 24 octobre 2002, il faisait partie du rassemblement organisé devant l'ambassade du Canada.

-
Caméras

Le dessinateur n'a d'ailleurs pas ménagé ses efforts pour que le rassemblement soit connu. Non seulement, la manifestation était annoncée par Charlie Hebdo, mais lors d'une interview à France-Inter, il faisait encore passer le message ! Résultat, il y avait des caméras. Dès lors, les délégués de l'ambassade étaient embarrassés.

Silence


Tout d'abord, dans un silence comparable à celui qui règne sur la banquise, les manifestants ont déposé des phoques en peluche sur un drap blanc ensanglanté. Cabu a expliqué son opposition au massacre des phoques et à toute cette violence qui leur est infligée. Il nous a d'ailleurs offert un dessin exprimant sa prise de position.

Moins de souffrances ?

Nous avons rencontré les représentants de l'ambassade du Canada qui nous ont expliqué que la chasse était contrôlée par des scientifiques et des vétérinaires et que des études avaient démontré que les phoques souffraient moins que les animaux dans les abattoirs. Muriel Arnal, présidente de One Voice, a rétorqué qu'il était scandaleux de justifier le martyre des phoques en mettant en avant celui d'autres animaux.

Cabu leur a remis les 19493 signatures (récoltées en moins de deux mois), et Muriel Arnal leur a donné un bébé phoque en peluche en émettant le souhait que le phoque devienne le symbole d'un pays plus conscient des droits des animaux.


-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice