--
 

Mammifères marins : une survie précaire

Les dauphins, les orques, les baleines, tous ces mammifères marins sont menacés. Les delphinariums, la chasse, la pêche industrielle sont autant de causes de leurs difficultés.

Massacres au Japon


C’est pourquoi Richard O’Barry, le célèbre défenseur des dauphins, a décidé de rejoindre One Voice pour faire cesser ces pratiques néfastes. Il se bat, ainsi par exemple pour faire cesser le massacre des dauphins au Japon et contre la captivité.

Réhabilitation


Dans ce domaine, tout espoir n’est cependant pas perdu. Il est possible de faire retourner les dauphins et les orques dans le milieu naturel qu’ils n’auraient jamais dû quitter. Ces animaux, s’ils n’ont pas été prélevés trop jeunes peuvent, en effet, être remis en mer, après un lent réapprentissage de la vie sauvage
.
-
Actions d'urgence
-


Les dauphins prisonniers d’Haïti sont libres
Grâce à l’action de One Voice et de son envoyé sur place, Ric O’Barry, le gouvernement haïtien a décidé de relâcher six dauphins capturés à la fin de la présidence de Jean-Bertrand Aristide. C’est le résultat d’une négociation fructueuse avec les nouvelles autorités de ce pays.
> Lire

"Liberté" est-il vraiment mort dans les Îles Caïmans ?
Dans la matinée du 21 mars 2004, une équipe de One Voice a été contactée par Billy Adam qui mène une campagne pour la sauvegarde des dauphins dans les îles Caïmans. Un dauphin pratiquement immobile a été trouvé gisant dans des eaux peu profondes de l’île Grand Caïman.
> Lire

Massacres au Japon
-
Une note interne révèle que l’industrie japonaise de la captivité des dauphins sponsorise leur massacre annuel.
> Lire
Journée internationale pour les dauphins le 8 octobre 2005
> Lire
Massacre des dauphins au Japon : les delphinariums en première ligne
Un patient travail mené par l’équipe de One Voice a permis de filmer les conditions dans lesquelles les animaux sont exécutés, mais aussi de révéler les ramifications qui existent entre l’industrie du spectacle et les pêcheurs.
> Lire
Janvier/ Février 2004 : première rencontre avec les représentants de la pêche
Helene et Ric O’Barry, bien que sans cesse gênés dans leur travail, rapportent un témoignage accablant.
> Lire
Les dernières heures, atroces, des cétacés
Le 30 janvier 2004, notre équipe a été le témoin d’une scène d’une rare cruauté. Voici son témoignage. Il fait preuve de l’incroyable violence qui préside à la capture et à la mise à mort des cétacés.
 
> Lire
Automne 2004 : Le cauchemar continue à Taiji
De fin octobre à début novembre 2004, notre équipe est retournée sur place. Avec à la clé, de nouvelles preuves de la présence des delphinariums.
> Lire
Hiver 2005 : la présence de Ric et Helene O’Barry interrompt les tueries
Notre équipe s’est rendue une nouvelle fois dans le port japonais de Taiji. Les pêcheurs ont alors renoncé à la chasse, par crainte que de nouvelles images soient diffusées.
> Lire
L’action internationale : une nécessité
Pour sauver les dauphins, une présence continue d’ONG est indispensable, ainsi que la poursuite des manifestations contre les delphinariums.
> Lire

Captivité
-
La Belgique dit non aux delphinariums
Aucun centre aquatique ne pourra plus ouvrir ses portes dans le pays. La situation des parcs existants va être évaluée par une commission.
 
> Lire
Protocole pour la réadaptation et la remise en liberté des grands dauphins de l'Atlantique (Tursiops truncatus)
Par Richard O'Barry, spécialiste des mammifères marins, One Voice

> Lire
Un art de guérisseur
Une part essentielle du travail, avant la libération, est de laisser les animaux se défaire de leurs comportements acquis.
> Lire
Un propriétaire de delphinarium condamné par la justice américaine
En violation de l’embargo imposé à Cuba, il a illégalement importé six dauphins. Il a été condamné à 70.000 $ d’amende. Une bonne nouvelle qui permet d’espérer que la capture des cétacés pourrait cesser dans les Caraïbes.
> Lire
Libre ou captif ?
Retenus dans un delphinarium, les animaux perdent tous leurs repères, toutes leurs facultés naturelles, pour devenir des marionnettes aux mains de leurs dresseurs.
> Lire
La capture : une expérience traumatisante, parfois mortelle
Les mammifères marins sont brutalement arrachés à leur milieu. Cela conduit à séparer des mères de leurs petits. Les techniques employées sont brutales.
> Lire
La faim comme méthode de dressage
Les dauphins sont totalement dépendants de leurs soigneurs pour la nourriture. C’est pourquoi ils exécutent les numéros qui leurs sont demandés.
> Lire
Les orques aussi
Rien n’échappe aux parcs marins, pas même le plus grand prédateur des mers.
> Lire
10.000 cétacés meurent chaque année, dans l’Atlantique Nord, en tant que « prises accessoires »
Un rapport de Greenpeace dénonce cet état de fait et réclame que des sanctions soient prises contre les entreprises de pêche industrielle.
> Lire

-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice