--
 
  < Retour à la campagne Mammifères marins

Des dauphins tués et capturés à Taiji
Version imprimable
-

Le cauchemar continue à Taiji. Ric et Helene O’Barry, les envoyés de One Voice sur place, ont assisté le 26 octobre à la capture de plusieurs dauphins. Treize bateaux de pêche, partis dès 6h du matin, ont ramené deux heures plus tard, une bande de 30 à 50 grand dauphins dans un lagon. Très vite les pêcheurs ont dressé deux filets pour barrer l’accès vers la mer, afin que les animaux soient pris au piège.
-
"Pas de photos"

Il y avait de nombreux jeunes dans le groupe. Helene et Ric ont pu voir les femelles et leurs petits tenter désespérément de s’échapper de la nasse.  Pour éviter les "témoins gênants", des panneaux, "danger, ne pas s’approcher" et "pas de photos" avaient été placés sur les lieux.

Les dresseurs sélectionnent les animaux

Le lendemain, le 27 octobre, les pêcheurs sont revenus dans le lagon, accompagnés d’environ une vingtaine d’hommes revêtus de blousons dont certains portaient la marque du "Taiji Whale Museum", du "World Dolphin Resort" et de la "Dolphin Base". Ces trois établissements sont situés à Taiji. Il s’agissait, à l’évidence, de dresseurs de dauphins. Ils étaient là pour sélectionner les animaux ayant le meilleur profil pour être exploités dans des spectacles ou des centres de natation en compagnie de dauphins.

Tués pour leur chair


Helene et Ric ont pu voir comment les dauphins étaient ramenés du lagon vers le port, dans de simples brancards, disposés le long des bateaux de pêche. Il y avait quelques tout jeunes animaux dans le groupe. Ceux-là n’ont pas été choisis par les dresseurs. Ils ont été abattus. Les animaux sélectionnés ont été placés dans de petites cages d’acier, en attendant de les envoyer vers des zoos ou des aquariums, tandis que les autres ont été tués sous les coups de crochet et de couteaux des pêcheurs. Ils finiront dans des assiettes.

-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice