--
 
  < Retour à la campagne Élevage Industriel

Chapon : les testicules arrachés à vif
Version imprimable
-

Devenu le symbole des tables de fête, le chapon pourrait aussi être le symbole de la souffrance dans les élevages traditionnels. En effet, pour lui donner sa chair si particulière et si grasse, qui fait sa saveur, il est castré à vif, sans anesthésie. La pratique du chaponnage, c'est-à-dire l'arrachage des testicules remonte à l'Antiquité. A l'époque, on ne connaissait pas de meilleure façon de faire grossir les animaux de boucherie.

-
"Rois de la basse-cour"

Sans dire qui il était, un de nos enquêteurs est allé en Bresse, pour découvrir la vraie vie des "rois de la basse-cour". L'éclosion des poussins a lieu au mois de mars en Bresse et en juin dans d'autres régions. On commence à distinguer aisément les mâles des femelles vers trois semaines. Puis, en Bresse, c'est une existence souvent solitaire "dans un domaine herbeux de 10 m2", ou parfois en groupe sur un morceau de pré, l'engraissement dure trente semaines "selon une tradition qui date du XVIe siècle". Dans d'autres régions, cet élevage est plus industrialisé: 2500 animaux, à 6 dans un parcours de 25m2 et abattus à 150 jours.
La castration a généralement lieu en été à l'âge de 7 ou 8 semaines "pour pas que les testicules soient trop gros et risquer d'en laisser une partie" précisait une éleveuse citée dans Presse-Océan.

Pince


Chez les oiseaux, les testicules étant à l'intérieur du corps, il faut donc aller les chercher pour les arracher. On doit donc faire deux incisions de 4cm, de chaque côté du poulet, puis avec une pince les testicules sont retirés. L'animal est ensuite recousu. Les fils et la cicatrice attestent de l'authenticité du chapon. L'opération, douloureuse, est pratiquée sans anesthésie aucune. Si elle était menée sur n'importe quel autre animal, cela donnerait lieu à ouverture d'une enquête pour "acte de cruauté". Mais, dans ce domaine, rien.

Complications


L'intervention, outre la souffrance qu'elle provoque chez l'animal, peut être suivie de complications. Les poulets ont des sortes de sacs sous la peau qui lors de l'incision peuvent se gonfler d'air. Il faut alors les inciser une nouvelle fois pour les faire dégonfler. Là encore sans anesthésie.

Crête


Malgré la castration, un morceau de crête apparaît toujours sur la tête de l'animal, mais il se développe différemment selon que la castration ait été pleinement réussie ou non. Alors systématiquement, les éleveurs coupent à vif cette crête imparfaite, ainsi que les barbillons, ces plis charnus qui pendent de part et d'autre sous le bec du coq. Cela est fait pour des raisons strictement commerciales. Il s'agit ainsi de montrer au consommateur qu'il s'agit d'un chapon.

Tradition


Notre enquêteur a demandé à l'éleveur pourquoi il ne leur coupait pas ces appendices juste après l'abattage, solution évidemment moins cruelle. Il lui a été qu'il fallait que ça ait le temps de cicatriser et, bien sûr, que c'était la tradition. Un autre éleveur lui a aussi confirmé que ce n'était pas une opération bénigne : "Ça saigne, ça fait mal. Si on vous coupait deux morceaux de doigts, qu'est-ce que vous diriez? Le jour d'après, ils ne mangent pas grand chose!".

Nourriture


Si les animaux sont castrés, c'est pour qu'ils grossissent. Un chapon peut atteindre le poids de 6 kilos. Car une fois les interventions sans anesthésie menées sur eux, ils ont droit à une nourriture riche et abondante composée de lait (en Bresse, plusieurs éleveurs de chapons ne gardent des vaches que pour être certains de la qualité de ce lait, parfois soigneusement écrémé "pour éviter des troubles digestifs à leurs protégés" !), maïs concassé, blé cuit et les vers de terre ou insectes picorés. Ils ne sont pas gavés mais s'empiffrent de grosses quantités de nourriture : 35 kilos en moyenne pour leurs courtes existences. Cette phase dure 5 mois. Puis l'animal passe les deniers 60 jours qui lui restent à vivre confiné dans une petite cage en bois appelée épinette.

-
-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice