--
 
  < Retour à la campagne Tuer pour le plaisir

Un trafic d’oiseaux protégés démantelé en Provence - Janvier 2005
Version imprimable
-

560 oiseaux d’espèces protégées ou interdites à la vente (grives, merles, bécasses, rouge-gorges, mésanges, pinsons, serins, etc.) ont été saisis lors d’une opération menée par les agents de l'ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage), la gendarmerie, la DGCCRF (répression des fraudes) et les services vétérinaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur du 15 au 31 décembre 2004.


Braconniers condamnés

Des contrôles ont été menés chez des restaurateurs, des bouchers et des marchands de gibier. "Dans le département du Var, ces investigations ont permis de déceler un important trafic d'animaux piégés ou braconnés la nuit et destinés à la vente" indique l’antenne PACA de l’ONCFS.  C’est ainsi que deux braconniers ont été condamnés en comparution immédiate à deux mois de prison avec sursis et 1.500€ d’amendes. A leurs domiciles, les gendarmes ont saisi deux chevreuils, 290 kg de sanglier et des pièges. Au total 34 infractions ont été sanctionnées.

"Fléau"

L’ONCFS dénonce ce "fléau qui alimente trop souvent un braconnage lucratif". L’Office déplore également que "la véritable quantité d'animaux prélevée illicitement pour satisfaire ces commerçants et ces consommateurs peu scrupuleux" demeure inconnue.


-
Inviter un ami sur cette page

Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation

© One Voice