Accès direct aux

Rechercher


 

Retour à l'accueil

Origine et historique
Notre mission
Actions menées
Rejoignez nous
Dons et legs
Délégués régionaux
Produits non testés
Enquêtes publiques
Pétitions à imprimer
Tracts et dépliants
Espace enfants
Bannières web




Coalition Européenne pour mettre fin à l'Expérimentation Animale

NEWSLETTER
pour les adhérents
 
S'identifier

 

Document publié le 14 octobre 2002

Victor et Hugo : rescapés d’un laboratoire !

Une longue enquête pour sauver la vie de deux êtres ; deux vies porteuses d’espoir pour toutes les victimes du sadisme et de l’avidité. Deux symboles d’une lutte qui ne s’arrêtera que lorsqu’il n’y aura plus un seul animal dans les laboratoires, lorsque les méthodes substitutives plus fiables et sans cruauté auront enfin pris leur juste place.

Une longue enquête pour sauver la vie de deux êtres ; deux vies porteuses d’espoir pour toutes les victimes du sadisme et de l’avidité. Deux symboles d’une lutte qui ne s’arrêtera que lorsqu’il n’y aura plus un seul animal dans les laboratoires, lorsque les méthodes substitutives plus fiables et sans cruauté auront enfin pris leur juste place. Ils portent le prénom et le nom de l’illustre écrivain français qui fut le premier à fonder une association contre la vivisection. Victor et Hugo ont été sauvés d’un laboratoire cet été, en toute légalité. Nous devons rester discrets sur ce sauvetage, fruit de la patience et de la détermination de l’équipe de One Voice. Nos deux petits protégés grandissent à présent dans des familles formidables, en compagnie d’autres chiens. Merci à Francine, Guillaume, Didier et Marie-Rose de leur avoir ouvert leur cœur et leur foyer. La joie de vivre de Victor et d’Hugo, mêlée à l’angoisse manifeste de leur courte vie passée dans l’ombre des vivisecteurs, nous rappelle chaque jour notre immense responsabilité envers tous les animaux torturés.

Le martyre des beagles dans les laboratoires

Dès l’âge de six semaines, les chiots comme Victor et Hugo sont utilisés essentiellement pour des tests toxicologiques d’empoisonnement (pesticides, détergents, médicaments…). Avant de mourir, ils peuvent souffrir pendant des heures, des jours, voire des semaines: convulsions, hémorragies, vomissements, brûlures internes, coma et mort. Les insoutenables cruautés qu’ils subissent sont d’autant plus scandaleuses que, pour ces expériences, il existe des méthodes substitutives déjà largement utilisées à l’étranger et par les firmes cosmétiques de notre liste. C’est avec votre soutien que One Voice peut lutter efficacement pour éradiquer cette grande misère.

Version imprimable

Accès aux autres articles de cette catégorie