Accès direct aux

Rechercher


 

Retour à l'accueil

Origine et historique
Notre mission
Actions menées
Rejoignez nous
Dons et legs
Délégués régionaux
Produits non testés
Enquêtes publiques
Pétitions à imprimer
Tracts et dépliants
Espace enfants
Bannières web




Coalition Européenne pour mettre fin à l'Expérimentation Animale

NEWSLETTER
pour les adhérents
 
S'identifier

 

Communiqués

"Espèces susceptibles d'être classées nuisibles".

Madame, Monsieur,
Face à la volonté de Mme Roselyne Bachelot - ministre de l'écologie et du développement durable de reclasser la martre, la belette et le putois comme "espèces susceptibles d'être classées nuisibles", nous vous invitons à envoyer un courrier de protestation (modèle ci-joint) à madame Roselyne Bachelot - Ministère de l'écologie et du développement durable - 20, avenue de Ségur - 75302 Paris 07 SP - ou à ministere@environnement.gouv.fr

______

Madame la Ministre,

C'est avec consternation que j'ai appris votre volonté d'annuler les arrêtés du 21 mars 2002 qui visait à protéger la martre, la belette et le putois.
Si la conception même de "nuisible" est tout à fait contestable, elle est dans ce cas précis sans réel fondement et ne vise qu'à servir le lobby des chasseurs face à cette soit disant concurrence déloyale que représenterait la consommation de ces mustélidés.
En remettant en cause la chaîne alimentaire elle même au profit d'une agriculture déraisonnée, cette décision est en totale contradiction avec les vocations de votre ministère de l'écologie et du développement durable.

Le dossier de presse (mars 2002) motivant ce retrait précisait très clairement que :

1/ Ces trois espèces ne posent aucun problème vis à vis de la santé ou de la sécurité publique

2/ Il n'existait pas de données démontrant des dommages importants sur les activités agricoles ou forestières, ni sur la faune et la flore (or la réglementation française fait obligation de démontrer les dégâts important pour classer ces espèces nuisibles - la Convention de Berne et la directive "Habitats" ont des obligations similaires).
Le Muséum National d'Histoire Naturelle conclut en ces termes : "la martre, la belette et le putois ont un régime constitué en grande partie de rongeurs. Les attaques sur du gibier ou des animaux d'élevage semblent rares ou localisées. La limitation de ces prédateurs ne semble pas jouer un rôle prépondérant dans l'évolution des populations de gibier. En tant que gros consommateur de rongeurs, ils apparaissent comme d'intéressants auxilliaires des cultures".
Je vous demande par conséquent, madame la ministre, de revenir sur votre décision en préservant l'arrêté de votre prédécesseur.

(nom + adresse)



L'équipe de One Voice

Êtes-vous touchés par ceux qui souffrent de la violence humaine sans pouvoir se défendre?


Offre d'emploi

Actuellement, l’association cherche à pourvoir un poste de responsable de
campagnes.
Lire


LES EXPERIENCES SUR LES CHIENS ET LES CHATS EN FRANCE
Un rapport des Docteurs Chris  et Gill Langley 

Disponible en intégralité en version html

 

Vidéo Cirque
En complément du rapport "Les animaux, malades du cirque ou l'esclavage itinérant" - One Voice édite une cassette vidéo (9 min) du même nom.
A commander à One Voice pour 8 €uros

 

Signez la pétition en ligne pour des fonds européen en faveur de tests de toxicité sans recours à l'animal
(signer... )


IL FAUT SAUVER SAMBA !

Samba, l’éléphante d'Afrique du cirque «Continental Circus», vient d’être victime d’actes de cruauté infligés par le dresseur en représentation à Rochefort du Gard (30) - Lire