Accès direct aux

Rechercher


 

Retour à l'accueil

Origine et historique
Notre mission
Actions menées
Rejoignez nous
Dons et legs
Délégués régionaux
Produits non testés
Enquêtes publiques
Pétitions à imprimer
Tracts et dépliants
Espace enfants
Bannières web




Coalition Européenne pour mettre fin à l'Expérimentation Animale

NEWSLETTER
pour les adhérents
S'identifier

Une sélection notre-planete.info !

Communiqués

RIEN NE JUSTIFIE L'EXISTENCE DE BIOPRIM !

Communiqué de Presse de notre délégué de Toulouse

Depuis sa création très discrète en 2001, BIOPRIM, le centre de quarantaine et de transit pour primates importés qui sont destinés à fournir les laboratoires où l'on pratique encore l'expérimentation animale mobilise l'attention des associations de défense animale farouchement opposées à l'existence de ce site de détention.

Comme bon nombre de scientifiques les défenseurs des animaux sont convaincus que l'expérimentation animale est inutile, inexacte et souvent dangereuse pour l'Homme.

C'est pourquoi, ils exigent partout en Europe son remplacement par des méthodes substitutives plus fiables, moins coûteuses et qui ne font plus appel à des expériences douloureuses sur des animaux.

Situé à BAZIEGE (31450), BIOPRIM fournit désormais davantage de primates pour l'expérimentation animale et s'inscrit de façon provocante à contre courant des tendances en faveur des méthodes substitutives.

Un collectif d'associations de défense animale conduit par One Voice et la Fédération Nationale contre le Martyre des Animaux vient de remettre au Maire de BAZIEGE une pétition réunissant plus de 8000 signatures lui demandant la fermeture de BIOPRIM.

Nous attendons maintenant des réactions positives de la part des autorités locales et départementales.

Faits cruels
Chaque année, 3 à 4 millions d'êtres sensibles sont sacrifiés dans plus d'un millier de laboratoires en France. Seule 1 personne sur 10 sait que la vivisection existe encore...


Amnistie pour le cirque
Malgré la reconnaissance de mauvais traitement sur animaux, Monsieur Arsène Cagniac bénéficie de l'amnistie 2002. L'hippopotame va bel et bien rester prisonnier du cirque Alain Zavatta.



Êtes-vous touchés par ceux qui souffrent
de la violence humaine sans pouvoir se défendre ?



L'exploitation de la bile des ours en Chine
(un rapport de Carol McKenna - consultant de campagne)

Les fermes à ours en Chine sont une tragédie pour des milliers d'ours qui s'y trouvent. elles discréditent la chine et son héritage culturel de médecine traditionnelle. Comble de l'ironie, les ours de ces fermes souffrent pour rien, il existe des substituts artificiels ou végétaux à la bile d'ours qui sont tout aussi efficaces et considérablement moins chers.


Téléchargement du rapport format Pdf