www.onevoice-ear.org

Premier bilan des interventions - Avril 2005






Inde du Sud, Iles Andaman, Thaïlande et Sri Lanka sont les zones où One Voice est intervenue. Notre ONG ne pouvait demeurer sans réaction face au cataclysme qui a ravagé ces pays. Le tremblement de terre a eu des conséquences humaines, animales et écologiques sans précédent. C’est pourquoi des équipes ont été dépêchées sur le terrain et des associations locales soutenues par notre mouvement.

-
Faire preuve d’humanité

Pourquoi une association de défense des animaux s’est-elle investie ? Parce que le tsunami a indifféremment tué hommes, animaux de ferme, animaux de compagnie ou animaux sauvages. Ne pas tenir compte de la souffrance animale, la prendre pour méprisable au regard d’autres malheurs, n’était pas faire preuve d’humanité, mais bien au contraire d’absence de cœur, de considération pour notre environnement.

Aide d’urgence

C’est donc dans un esprit de solidarité avec les populations locales et leurs animaux, que nous avons travaillé. Dans un premier temps, il s’agissait d’apporter d’urgence médicaments et nourriture. Il fallait aussi brûler les cadavres pour éviter les épidémies.

Action sur le long terme

Une fois ces premiers problèmes réglés, d’autres se sont fait jour. Il n’y a plus sur place de cliniques pour traiter les animaux. Des centres abritant la faune sauvage ont été dévastés. Et déjà certains gouvernements, tels celui de l’Inde, parlent d’accélérer la déforestation pour favoriser la reconstruction.

Notre action ne s’est donc pas arrêtée. Elle s’inscrit maintenant dans la durée pour que les hommes puissent continuer de vivre ensemble, avec les animaux.

---
------------
-
Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation
© One Voice
-
One Voice
23, rue du chanoine Poupard
BP 91923
44319 Nantes cedex 3
Tel: 02 518 318 10 - Fax : 02 518 318 18
info@onevoice-ear.org