www.onevoice-ear.org

La chasse au renard en Angleterre, c’est fini
-

C’est en fini de la chasse au renard en Angleterre et au pays de Galles. Concrétisant une promesse faite en 1997, Tony Blair a obtenu des députés britanniques, le 15 septembre 2004, qu’ils votent l’interdiction de cette pratique. Déjà l’Ecosse l’a supprimée depuis 2002. La mesure devrait entrer en vigueur en 2006 au plus tard.

-
Manifestation violente

Le vote a été obtenu dans une atmosphère de tension peu commune. Non seulement une manifestation de « pro-chasse » réunissant environ 8000 personnes devant le Parlement a rapidement dégénéré, mais cinq chasseurs, dont Ottis Ferry, le fils du leader de Roxy Music, Bryan Ferry, ont réussi à pénétrer à l’intérieur de l’assemblée.

Gouvernement déterminé

En dépit de ce tapage, la chasse à cour au renard a été mise aux oubliettes de l’histoire par 356 voix en faveur de son abrogation contre 166 pour son maintien. Par trois fois dans le passé, le même texte a été repoussé par la chambre des Lords, alors qu’il avait été adopté par le Parlement. Mais cette fois-ci, le gouvernement anglais a décidé de mettre tout son poids dans la balance. Il est prêt à user d’une procédure dite « Parliament Act » qui permet de passer outre la décision des Lords. Une procédure rarissime puisqu’elle n’a été employée que trois fois depuis 1949.

Conservateurs embarrassés

Mais il n’est pas certain qu’il soit obligé d’aller jusqu’à cette extrémité. En effet, le texte prévoit l’entrée en vigueur de l’interdiction à compter de juillet 2006. Si les Lords votent contre et que le « Parliament Act » est imposé, l’arrêt de la chasse débuterait à compter du mois de novembre 2004. Les Conservateurs, majoritaires dans la Chambre haute sont donc confrontés à un délicat dilemme : mécontenter leur électorat en adoptant le texte, ce qui conduit à laisser un répit aux chasseur tout de même ou bien afficher leur hostilité mais précipiter la suppression de la chasse.

Large majorité

En dépit des protestations des partisans de la chasse à courre, qui défendent cette pratique d’un autre âge (elle a été importée vers 1660, par imitation de la cour du roi de France) au nom de la tradition et de la ruralité, les Anglais y sont largement hostiles. Les sondages montre que près de 80% des britanniques ne veulent plus voir les renards massacrés.

« Désobéissance civile »

Les chasseurs ne comptent cependant pas demeurer l’arme au pied. Les plus radicaux en appellent déjà à la « désobéissance civile » tandis que la « Countryside Alliance », l’association de défense de la chasse parle déjà d’intenter un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme.

-
------------
-
Toute reproduction des textes ou des photos est interdite sans autorisation
© One Voice
-
One Voice
23, rue du chanoine Poupard
BP 91923
44319 Nantes cedex 3
Tel: 02 518 318 10 - Fax : 02 518 318 18
info@onevoice-ear.org